Enfant, ma grand-mère réservait à chacun de ses petits enfants un cahier de brouillon dans lequel nous pouvions nous amuser à écrire. Concept complétement fou à notre époque mais un de mes meilleurs souvenirs de mioche. J’ai noirci un nombre incalculable de pages avec des histoires assez stupides, des dessins très moches et des multiplications.

Quand elle est partie (ce qui arrive toujours aux gens, on ne peut décidément pas leur faire confiance), j’ai emmené avec moi le premier de ces cahiers (correspondant à ma 8ème année environ).

Veuillez-donc trouver ci-dessous la formidable histoire d’ »Un enfant qui ne savait pas qu’elle était fille du roi ».

 

Re-transcription avec les fautes d’orthographes (j’estime que cette histoire mérite Comic Sans MS) :  

Un enfant qui ne savait pas qu’elle etait la fille du roi.
Le roi venais davoir une enfant. Mais quelques semaines après la mère mourue.
Après la mort de la mère trois hommes prétendirent qu’il n’était pas capable de garder son enfant. Vers trois mois, on lui enleva. Elle grandi et fut elevé dans un couvant. Un jour les bonnes soeurs lui dirent « Tu es fille du roi ». Elle dit vous blaguer. « Mais non vas préparer tes affaire ». Et c’est insi que le roi retrouva sa fille. La princesse se maria et eu 12 enfant.

En dessous, j’ai dessiné les 12 enfants dont 11 ont des prénoms : Marinette, Dominique, Jérôme, Marie, Emilie, Julie, Eric, Marc, Alain, Antoine et Julien.

Il est possible que ma jeunesse ait été fortemment influencée par un certain nombre de contes Grimm, des téléfilms Danièle Steel sur M6 (l’histoire d’une femme dont le mari meurt, puis elle découvre qu’elle a un cancer et là on lui retire son enfant (qui meurt). Elle s’en sort et quand elle se remarie son nouveau mari meurt aussi et puis elle meurt) et une sorte de soupe religieuse qu’on a essayé de m’inculquer.

Si cette histoire vous a plu, dites-le j’ai aussi celle de l’Araignée au fil d’or (un récit avec un suspence aussi insoutenable que l’histoire de la fille du roi) et celle de « Pipo l’aigle Royale et la marmotte Pito ».

Et sinon, quand je m’ennuyais je faisais des faux exercices auxquelles je me mettais 20/20. 

Qui a dit chiante ?

 

 

 

 

 

1